Études de cas

La solution aux limites de la microscopie optique : Le VHX-600

La microscopie évolue depuis plusieurs années et répond notamment aux limites des microscopes optiques.
KEYENCE a développé un microscope numérique qui est un équipement intermédiaire entre un microscope optique classique et un MEB.
Le CEA INES, Institut  National de l’Energie Solaire analyse les surfaces des cellules photovoltaïques afin d’identifier les micro-rayures ou fissures qui peuvent être source de disfonctionnement d’ici 3 ou 4 ans.
La contrainte porte sur une paroi transparente placée devant la cible à observer qui est impossible à visualiser avec un microscope optique classique.
Le VHX-600 est capable d’obtenir une image haute résolution de la cible (54 millions de pixels) et de construire une image 3D de celle-ci.
Il offre aussi la possibilité de réaliser des mesures grâce à une grande profondeur de champs combinée à des caméras CCD et à des algorithmes permettant un traitement d’image très rapide. 
« …Ensuite, nous pouvons réaliser des images 3D qui nous sont très utiles pour présenter des résultats à des clients. L’image, lorsqu’elle est de très bonne qualité a un pouvoir de persuasion supérieure à de longs discours » explique Eric PILAT.

CATALOGUE PRODUIT CORRESPONDANT

PRODUITS ASSOCIÉS

Articles qui pourraient vous intéresser