Les bases de la mesure

Mesures directes et indirectes

Il existe deux méthodes pour réaliser des mesures dimensionnelles : la mesure directe et la mesure indirecte. La mesure directe consiste à mesurer directement les dimensions de la cible au moyen d’un instrument tel qu’un pied à coulisse, un micromètre ou une machine à mesurer tridimensionnelle. Les mesures réalisées sont appelées mesures absolues. La plage de mesure admissible est relativement étendue, en fonction de l’échelle de l’instrument de mesure, mais cette méthode présente un risque d’erreur car le résultat repose sur la lecture correcte de l’échelle.
La mesure indirecte consiste à mesurer les dimensions au moyen d’un instrument de mesure tel qu’un indicateur à cadran, qui évalue la différence entre la cible et la référence (cale étalon, bague de contrôle, etc.). Les mesures réalisées sont dites comparatives, car une comparaison à un objet aux dimensions standard est effectuée. Plus la forme et les dimensions de la référence sont précises, plus la mesure est facile. Cependant, cette méthode présente aussi l’inconvénient d’offrir une plage de mesure limitée.

Mesure directe
La mesure est réalisée au moyen de l’échelle de l’instrument de mesure.
Mesures directes et indirectes
Mesure indirecte
Une comparaison avec la référence est effectuée.
Mesures directes et indirectes
A
Cible
B
Cale étalon

Accueil