Exigence d’enveloppe

L’exigence d’enveloppe implique que les dimensions maximales (ou minimales) admissibles d’une pièce ne soient pas supérieures (ou inférieures) aux limites de taille maximales (ou minimales). Elle spécifie que la surface d’un élément dimensionnel isolé (surface cylindrique ou élément établi par deux plans opposés parallèles) ne doit pas sortir de l’enveloppe imaginaire de forme parfaite (géométriquement idéale) à la dimension au maximum de matière.

Élément dimensionnel

L’« élément dimensionnel » est une forme géométrique définie par une dimension linéaire ou angulaire de type taille. Un élément dimensionnel peut être une forme cylindrique, sphérique ou encore deux plans opposés. L’élément étant défini par des dimensions, la taille globale varie selon les dimensions.
Les parties cibles de la tolérance géométrique dépendent de la position de traçage de la ligne d’indication. Par exemple, dans les dessins suivants, les lignes médianes et génératrices de rectitude d’une même forme peuvent indiquer ou ne pas indiquer un élément dimensionnel, selon l’emplacement des lignes d’indication.

Pas un élément dimensionnel
Pas un élément dimensionnel
a
Partie cible de la tolérance géométrique
Élément dimensionnel
Élément dimensionnel
a
Partie cible de la tolérance géométrique

Dimension au maximum de matière (MMS)

Cette dimension détermine l’état au maximum de matière (MMC) d’un élément. L’état au maximum de matière correspond à l’état de l’élément extrait considéré, pour lequel en tout endroit, l’élément dimensionnel est à la taille limite, telle que l’élément ait le maximum de matière, par exemple, diamètre minimal d’un trou et diamètre maximal d’un arbre. Plus simplement, la dimension au maximum de matière définit l’état au maximum de matière d’un élément.

Dimension au maximum de matière (MMS) d’un arbre (convexe)
Dimension au maximum de matière (MMS) d’un arbre (convexe)
Φ20,1
Dimension au maximum de matière (MMS) d’un arbre (concave)
Dimension au maximum de matière (MMS) d’un arbre (concave)
Φ19,9

Enveloppe de forme parfaite

L’enveloppe de forme parfaite correspond à une zone idéale tracée sur un dessin pour indiquer la tolérance dimensionnelle à l’état au maximum de matière, et à l’intérieur de laquelle doit se trouver la cible.

Indication sur dessin
Indication sur dessin
Enveloppe de forme parfaite
Enveloppe de forme parfaite
a
Φ5,0 (dimension au maximum de matière)
Élément ne dépassant pas de l’enveloppe de forme parfaite
Élément ne dépassant pas de l’enveloppe de forme parfaite
a
Φ5,0 (dimension au maximum de matière)

Qu’est-ce que  ?

Afin d’appliquer l’exigence d’enveloppe à une dimension, inscrivez après la tolérance dimensionnelle. « E » se rapporte à « enveloppe » et ce symbole spécifie que si une pièce respectant la tolérance dimensionnelle se trouve à l'intérieur de l’enveloppe, qui représente la dimension au maximum de matière, alors cette pièce est réputée conforme. Dans le cas contraire, la pièce n’est pas conforme.

Qu’est-ce que E ?

Accueil