Spécifications GD&T de pièces non rigides

Une pièce non rigide est une pièce, par exemple en résine ou en caoutchouc, présumée se déformer au-delà des indications de conception en raison de la libération d’une tension interne générée lors du processus de fabrication.
Dans le cas des pièces non rigides, la tolérance géométrique est indiquée à l’état libre (état où seule la force de gravité s’applique). Il est également nécessaire d’indiquer qu’il s’agit d’une pièce non rigide et de spécifier les conditions dans lesquelles la tolérance géométrique à l’état libre est assurée (telles que la direction de la gravité).

Indications des pièces non rigides

En règle générale, la tolérance géométrique s’applique aux pièces rigides. Dans le cas de pièces se déformant au-delà de la tolérance dimensionnelle ou de la tolérance géométrique à l’état libre, inscrivez après la tolérance géométrique dans le cadre de tolérance afin d’indiquer qu’il s’agit d’une pièce non rigide.
« F » se rapporte à « état libre » et signifie que la tolérance est appliquée à l’état libre.

Indications des pièces non rigides

Exemple de spécification d’une pièce non rigide

L’exemple d’indication ci-dessous spécifie que « dans toute orientation, la circularité de la référence spécifiée B doit entrer dans une plage de 5,0 mm et le battement circulaire côté gauche est appliqué à l’état contraint. »

Exemple de spécification d’une pièce non rigide

Accueil